tshirt-femme-2017-tendance-tits-up (1)

T-shirts : l’aventure entrepreneuriale de TitsUp

Alicia, co-fondatrice de la marque TitsUp, partage avec nous son expérience entrepreneuriale

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Derrière l’équipe TitsUp il y a deux personnes, Alicia et Marco. Alicia pour tout le côté créatif et conception des t-shirts, et Marco aux commandes du service client et de toute la partie growthhacking / marketing (de la croissance). On pense souvent que nous sommes deux femmes, eh bien non il y aussi un homme derrière tout ça !

Parlez-nous de votre projet : comment vous est venue l’idée de lancer votre marque ?

C’est tout bête en fait, toute cette histoire est partie d’une création personnelle.

Il y a des jours où je n’ai vraiment pas envie de mettre de soutien-gorge, je suis un peu du genre rebelle… j’avais des patchs achetés depuis des mois au fond d’un tiroir et je me suis dit que ce serait cool de mettre un patch sur chaque sein, histoire de cacher les tétons et sortir sans soutien-gorge en toute tranquillité ! 

L’idée est partie de là, j’ai eu beaucoup de retours positifs comme des négatifs qui me disaient que le t-shirt était trop vulgaire, ou des remarques déplacées sur le positionnement des patchs… Et bizarrement ce sont les retours négatifs qui nous ont donné envie de nous lancer.

On a envie de montrer que non ce n’est pas vulgaire de montrer qu’il y a 2 tétons là-dessous, qu’on peut être fière de ses seins, des gros, des petits, un en moins, deux en moins peu importe soyons fières d’être femmes !

Bien évidemment il est difficile de faire en sorte que les patchs tombent pile poil sur les tétons de chacune, mais on fait le maximum pour que ce soit le cas.

Quelles sont vos sources d’inspiration lorsque vous créez vos t-shirts ?

Nos sources d’inspirations viennent principalement d’internet. Nous passons énormément de temps enfermés dans nos locaux à créer et confectionner les t-shirts alors nos seules échappatoires se trouvent sur internet !

Pinterest est une très bonne source d’inspiration, où nous avons découvert de nombreux photographes tels que Paloma Rincon, Vanessa Mckeown et Tony Futura aux univers minimalistes, décalés et colorés. Less is more !

t-shirts-femme-tendance-pas-cher-tits-up

Avez-vous rencontré des difficultés ? Comment les avez-vous surmontées ?

Comme dans toute création d’entreprise nous avons évidemment rencontré plusieurs difficultés, de la peur de ne pas réussir au stress de ne pas savoir gérer. Lorsqu’on laisse tomber ses études à 19 et 22 ans pour se lancer dans l’expérience entrepreneuriale et qu’il faut convaincre ses proches qui ne viennent absolument pas de ce milieu qu’il faut nous faire confiance, c’est un peu… stressant !

Avant TitsUp il y a d’autres projets qui n’ont pas abouti alors je pense que pour surmonter ces difficultés il faut une bonne dose de confiance en soi et de la détermination.

Mais chez TitsUp on reste toujours positifs (du moins on essaie), et une fois que la machine est mise en route et qu’elle commence a bien fonctionner, tout le monde est rassuré !

Votre plus belle récompense ?

Pour le moment notre plus belle récompense a été de croiser des femmes dans la rue porter nos t-shirts. Je pense que comme nous vivons cette expérience de façon très virtuelle, le fait de voir nos t-shirts dans la vie réelle nous fait prendre conscience de notre projet.

Quelle place pour la mode dans votre vie ?

La mode a toujours eu une grande place dans nos vies. C’est un moyen d’expression comme un autre, associer les couleurs, les styles, les matières c’est un jeu pour nous.

Plutôt une âme d’entrepreneuse ou de modeuse ?

Entrepreneuse, totalement.

Cela fait maintenant quelques années que nous avons découvert l’univers de l’entrepreneuriat et des startups et que nous carburons chaque jour aux vidéos de The Family portés par des livres comme L’entreprise du bonheur de Tony Hsieh, On m’avait dit que c’était impossible de Jean-Baptiste Rudelle ou encore From zero to one de Peter Thiel

Comme je l’ai dit TitsUp n’a pas été notre premier projet, nous en avons eu plusieurs et continuerons toujours à en avoir d’autres parce que je pense vraiment que entrepreneuriat est une drogue, on a toujours envie de faire plus, de dépasser ses objectifs, de se dépasser soi-même.

J’aime la mode mais je pourrais vivre sans, l’entrepreneuriat je ne pourrais pas.

Quelle est votre tenue fétiche, celle que vous adorez porter ?

Je dirais que ma tenue fétiche c’est celle où je me sens le plus à l’aise alors je dirais : un titshirt (que je peux mettre sans soutien-gorge ♥) + jean mom + mes Puma suede satin qui me suivent partout !

La personnalité que vous auriez aimé être ?

J’admire plusieurs personnes mais je ne dirais pas que j’aimerais être comme quelqu’un.

t-shirts-femme-tendance-tits-up

Que vouliez-vous faire quand vous étiez petite ?

Je vous mentirais si je vous disais que j’ai toujours voulu entreprendre et créer ma société. Je n’ai jamais voulu être entrepreneure parce que je ne savais pas ce que c’était, je n’ai pas grandi dans un « environnement entrepreneurial », je veux dire par là que personne ne m’a jamais donné l’opportunité de croire que je pourrais être entrepreneure, alors je ne l’ai même pas envisagé.

J’étais très manuelle, j’aimais dessiner et je parlais couramment espagnol, alors par défaut je me disais que je serais peut-être professeur d’espagnol ou bien graphiste.

J’ai ensuite rencontré Marco, co-fondateur de TitsUp, dans un moment de ma vie où j’avais besoin de challenge, j’avais besoin de montrer à mes proches que j’étais capable de créer quelque chose toute seule, alors on s’est mis en tête de créer quelque chose !

Plutôt thé ou café ?

Plutôt thé mais il est vrai que le café peut donner un petit coup de pouce à 2/3h du matin 😉

Couche-tard ou lève-tôt ?

Couche-tard, très tard, il faut bosser dur pour entreprendre 🙂

Votre péché mignon ?

Le guacamole, je l’avoue.

Avez-vous d’autres passions ?

En général tout ce qui est manuel, j’adore faire tous les DIY que je trouve sur internet et créer des choses de mes propres mains, que ce soit des bijoux, des couronnes de fleurs, des maisons pour oiseaux (oui …). Et danser la samba !

Auriez-vous un conseil à donner à ceux qui pourraient avoir envie de lancer leur propre marque ?

Soyez déterminé et ne vous laissez pas abattre par les échecs !

Je pense que les qualités les plus importantes quand on se lance dans un projet quel qu’il soit sont la détermination et la capacité à être résilient.

Une citation ou une punchline inspirante ?

Don’t dream it, do it.

Un dernier mot ?

Soyez fière de vos seins, habillez-les et surtout prenez en soin ! Tits Up !

 

Charles et charlotte

espadrilles-femme-compensées-pas-cher-les-espadrilles-originales-1024x683

 À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT : LEO, CRÉATEUR DE LA MARQUE LES ESPADRILLES ORIGINALES

Léo répond à toutes nos questions

Laisser un commentaire