Interview de la créatrice Eli Grita

J’ai eu l’occasion d’interviewer Julia Grita, artiste polyvalente : créatrice d’une marque de sacs, DJ et comédienne. Tant dans la rue que dans nos dressing, Julia matérialise l’art dans différents supports. Créatrice de la marque de luxe Eli Grita depuis 2014, elle a accepté d’en dévoiler un peu plus sur son univers.

LOVE SILVERTOP (1)

Pourrais-tu tout d’abord te présenter pour les lectrices qui ne te connaissent pas ?

Je suis artiste de formation styliste modéliste, chanteuse et comédienne, j’ai créé ma marque de sac en décembre 2014, cela faisait déjà une année que je créais des sacs et j’ai eu envie de me lancer.

Tu es une artiste aux multiples facettes, comment t’es venue cette passion et cette envie de créer ?

J’ai toujours eu ce besoin de créer mes propres vêtements ou accessoires, les collections Lanvin me faisaient rêver et c’est ce qui m’a donné envie de suivre une formation de styliste. C’est cette envie permanente que j’ai de m’exprimer à travers tous les arts à ma disposition, ce que j’aime particulièrement c’est la couleur, elle guide mon travail dans tout ce que je fais tant dans les graffitis, que dans les sacs, ou la musique c’est mon moteur.

Parlons un peu plus de mode, qu’est ce que la mode pour toi ?

C’est des histoires, raconter une histoire qui suit ou ne suit pas le fil d’actualité, la vie personnelle du créateur. La mode c’est ce qui réunit la musique, l’art, c’est tout ce que disent les artistes à un moment T qui crée une émanation. Les formes et les couleurs reviennent dans toutes formes d’art et ça crée un grand cosmos qu’est la mode.

Quelle est la tendance de mode actuelle que tu préfères ? Et celle que tu aimerais voir disparaître sur-le-champ ?

Le mélange de la tendance minimaliste et hippie, c’est ce que j’essaie de transmettre dans mes pochettes entre des formes minimalistes et des couleurs un peu hippie chic.

Ce que je déteste vraiment fortement, c’est les bretelles de soutien gorge déplacées, un beau haut mérite un beau soutien gorge. Un très beau haut en soie par exemple est totalement gâché par un soutien gorge grossier qui dépasse.

photo 1 (2) (1)

Côté accessoires quel est ton must have ?

La pochette et un rouge à lèvre rouge ! Dans la journée un tote bag, pour moi c’est un peu le sac de Mary Poppins, tout rentre dedans ! J’aimerais vraiment travailler dessus. Et sinon coté bijoux c’est les grosses bagues , je n’en porte pas souvent mais j’aime vraiment porter de belles turquoises.

Quel est ton vêtement préféré ? Comment le portes-tu ?

J’adore les combis, je les collectionne à vrai dire, j’en achète plein dans les friperies. Et je les customise, j’aime les rendre uniques. Je retrousse les manches, et je met un ruban doré sur les 10 derniers centimètres ça change vraiment tout.

Est ce que tu pourrais nous parler un peu de tes créations ? Combien de temps passes tu par pochette ?

Mes créations partent d’un thème de collection inspiré d’un film ou d’un livre, ou même parfois d’une musique. En l’occurrence ma première collection est basée sur l’univers de la magie, de la femme et de l’espace, je pars tout le temps sur des compo couleur, c’est toujours la base de mes création ensuite je travaille mes matières : paillettes, torsades, tresses, cuirs. Enfin les pochettes sont numérotées, ce sont des pièces uniques, comme un jeu de tarot de 1 a 22. A l’intérieur de chaque pochette est inscrite une phrase d’une femme qui m’a inspirée.

603850_791650127550766_1528896981849296893_n (1)

 

Créatrice, DJ, illustratrice, est ce que tu as d’autres projets pour l’avenir ?

La musique et le cinéma mais tout ça est en cours, je ne veux rien dévoiler pour l’instant.

Un dernier conseil pour nos lectrices ?

C’est plus un conseil général pour les filles, soyez authentiques ! C’est ce que j’essaie de transmettre dans mes sacs.

 

Merci beaucoup à Julia ! Et n’hésitez pas à aller lui rendre visite sur son site

 

CC_logo_charlottest-01

Une réflexion au sujet de « Interview de la créatrice Eli Grita »

Laisser un commentaire