Voyez par vous-même : tout le monde est étonné de notre gaucherie. C’est un fait, notre Terre est façonnée pour les droitiers. Nous autres, gauchers, devons tenter d’y survivre en nous adaptant comme nous le pouvons. Mais je vous le garantis : il y a des aspects positifs dans le fait d’être gaucher… Et du négatif.

Pour célébrer la journée des gauchers, voici 8 faits assez spéciaux qui nous illustrent.

 

. 10% de la population mondiale est gauchère.

Nous sommes donc environ 700 000 000 gauchers sur la planète. Pal mal pour un monde peuplé de droitiers, non ?

 

. Ils sont plus créatifs

D’après Top Santé, les gauchers utilisent l’hémisphère droit de leur cerveau, c’est à dire celui qui est aux commandes de l’imagination et de la créativité. Les droitiers, eux, feraient plus appel à leur hémisphère droit qui sert à la logique et à l’analyse. On a donc une aptitude pour les activités créatives supérieures, plutôt cool, non ?

 

. Ils gagnent plus que les droitiers.

Grâce à notre grande créativité et notre ténacité hors norme, les gauchers sont plus aptes à devenir riches. C’est en tout cas ce que prétend Ma Presse.  Je vous fais donc confiance ami gaucher !

 

. Les gauchers meurent plus tôt que les droitiers.

D’après une étude, un bon nombre de nos confrères ne savent pas utiliser les équipements des droitiers. Près de 2 500 personnes par an meurent à cause d’un objet destiné aux droitiers. Par exemple, plusieurs gauchers se sont plantés avec des ciseaux… Destinés aux droitiers.

Le Monde explique plutôt bien ce phénomène. Et d’ailleurs, si vous regardez bien, Kenny de South Park est gaucher. Et lui, il est mort pas mal de fois, mais vraiment pas mal de fois pour le coup.

 

. Ils arrivent mieux à cumuler les tâches simultanées.

Les gauchers utilisent et utiliseront toujours mieux leur cerveau (bien fait les droitiers !). Cela leur permet de se concentrer sur plusieurs choses en même temps. Par exemple, écrire cet article et se taper des allers-retours à la piscine en même temps.

 

. Ils sont avantagés en sport

L’hémisphère droit de notre cerveau commande la main gauche. C’est également ce côté qui gère l’habileté manuelle et l’évaluation des distances. Grâce à ça, on gagne donc quelques millièmes de seconde d’avance en temps de réaction sur nos amis les droitiers.

C’est le temps qu’il faut a Nadal (un gaucher), pour mettre un score à tous ses adversaires.

 

. Ils sont plus souvent insomniaques.

Malheureusement, être gaucher rime aussi avec fatigué. On a beau être fort partout, on ne peut pas se cacher : nos cernes nous trahissent.

 

. Ils atteignent la puberté 4 à 5 mois après les droitiers.

Ce qui n’est pas plus mal, finalement.

Auteur

Je suis celui qui tuera le prochain chien de John Wick.

Écrire un commentaire