Le rappeur Mac Miller est décédé après avoir absorbé un “mélange toxique de drogues” , dont du fentanyl (un puissant opiacé), comme le révèle TMZ. L’artiste de 26 ans avait été retrouvé sans vie à son domicile de Los Angeles le 7 septembre dernier.

D’après cette même source, cette overdose reste cependant accidentelle. Il ne s’agirait donc pas d’un suicide comme l’avait spéculé bon nombre de fans, du fait de son état dépressif.

mac-miller-overdose

 

“Je me défonce, soyons clair”

Remarqué pour ses chansons sur Donald Trump ou encore sa relation avec Ariana Grande, Mac Miller souffrait également d’un véritable problème d’addiction.  En septembre 2015, Il avait confié dans une interview sur CNN,  que drogue et dépression étaient chez lui intimement liées. “J’ai un problème avec la drogue depuis longtemps”, avait-il admis .

 

Dans un documentaire sorti en 2016, Mac Miller ne laissait planer aucun doute sur son addiction, rappelle le Hollywood Reporter : “Je me défonce, soyons clair. Je me défonce à mort, encore, tout le temps. Cela ne s’arrêtera jamais. Mais je contrôle ma vie.”

La semaine dernière, un ultime concert caritatif en mémoire de l’artiste était donné aux Etats-Unis. Un grand nombre de figures importantes de l’industrie musicale outre-Atlantique s’y trouvait. Étaient notamment Travis Scott, Chance the Rapper, SZA, Vince Staples, Thundercat, Anderson .Paak, Miguel ou encore Action Bronson.

 

 

Auteur

Écrire un commentaire